TOUS DIFFÉRENTS, TOUS RÊVEURS

NO MAN'S LAND intervient auprès de nombreux publics : population SDF, habitants de quartiers politique de la ville, groupes de femmes, scolaire, amateurs danse et théâtre, entreprises... 

Chaque rencontre est une invitation à entrer dans l'univers NO MAN'S LAND. Les participants expérimentent pratique artistique et réflexion sociétale. Plaisir et curiosité sont au centre de notre démarche.

PARCOURS DE SPECTATEURS

scolaires et groupes constitués - 2 à 10 ateliers 

Toutes les représentations NO MAN'S LAND sont l'occasion de travailler avec des groupes du territoire. Avant et après le spectacle les participants rencontrent l'équipe artistique pour des temps de pratique et une réflexion collective autour du sujet de société abordé par le spectacle. 

SUR MESURE

formats de restitution : spectacle vivant / vidéo / photo / texte imprimé ou enregistré / ...

NO MAN'S LAND propose des ateliers pour des publics amateurs, conçus spécifiquement pour le contexte donné et les spécificités des participant.e.s. Le contenu est choisi en fonction de leurs compétences et préoccupations, qu'elles concernent un enjeu social ou physique. 

Les ateliers impliquent à minima des temps de pratique artistique et des discussions sur un sujet de société. La restitution, non obligatoire, s'adapte aussi dans son format : spectacle, photo, vidéo, texte imprimé ou enregistré... 

RC2(c)JeanGrosAbadie.JPG

LES ÉCHANGEUREUSES

spectacles amateurs rassemblant plusieurs groupes et types de publics

NO MAN'S LAND propose des cadres de collaboration pour plusieurs groupes d'amateurs déjà constitués. Chaque groupe travaille sur une thématique de société commune pour la création d'un spectacle. Les professeur.e.s de chaque groupe sont associé.e.s au projet en tant que co-auteur.e.s, NO MAN'S LAND s'assurant de la cohérence artistique de l'ensemble.

NO MAN'S LAND intervient dans chaque groupe pour créer le lien entre réflexion sociétale et pratique artistique. Des rendez-vous proposés à l'ensemble des participant.e.s permettent de créer des temps de rencontre en amont de la restitution.

Selon la taille et les besoins du projet, peuvent être associés à la chorégraphe un.e ou plusieurs complices artistiques, un.e sociologue, une drag queen ou autre interprète de la compagnie pour la restitution. Si la structure accueillante le souhaite, ce projet peut également associer un public scolaire ou des usager.e.s de centres sociaux.